Aller au contenu
Accueil » L’Atalaya

L’Atalaya

Pourquoi l’Atalaya ?

L’Atalaya est un mot Castillan attribué aux tours de guet. Sa racine Maure veut dire : le lieu d’où l’on voit.

La demeure qui a pris son nom a été construite à ses pieds. Elle vous attend sur son rocher “d’où l’on voit” jusqu’à la “Sierra del Cadi” minérale et rose.

L’Atalaya est une maison chargée de sens qui raconte des histoires, où vous serez accueilli avec bonheur. Vous pourrez vous reposer l’été au dessus du petit jardin suspendu plein de lavandes et de roses, ou bien près de la piscine.

Le soir, le soleil couchant à l’horizon invite à un moment de tendresse. Se rendre juste à côté “Au Jardin d’Alione” chez Son, pour déguster une cuisine simple et fraiche ? Ou rester au gîte contempler la vallée qui rougeoie. L’Espagne, c’est la voisine. On y déguste des “tapas” ou d’autres spécialités à Llivia.

L’été, l’Atalaya s’ouvre sur les parfums étranges et âcres des fleurs de la montagne, des seringuas et des roses du jardin. L’automne offre quant à lui sa magnificence. Et quand vient la neige et ses guirlandes de givre, l’Atalaya s’enroule dans des buissons de lumières, des bouquets d’hellébores serrés au coeur de l’hiver et l’odeur du feu de bois.

L’Atalaya, c’est “el cant de la terra”, celui là même qui se danse.

Petite histoire de l’Atalaya

Il était navigant à Air-France et s’appelait Hubert, elle était sage-femme et s’appelait Ghilaine ; ils se rencontrèrent à Saint-Germain-des-Prés, se marièrent et eurent des enfants. Ils partirent de Paris créer un hôtel dans un mas en ruines, auquel on accédait par un chemin caillouteux. Mais, c’était le village le plus typique, le plus sauvage de Cerdagne, défit, aventure faite de passion et de persévérance sans faire chavirer la barque où les enfants dormaient.

L’Atalaya devint hôtel de charme, relais du silence, châteaux hôtels de France ; les enfants quittèrent ce nid d’aigles pour s’envoler vers leur vie, et puis Hubert s’est éteint, et Ghilaine est restée seule pour mener le bateau “Atalaya”. La vie passa, les années aussi, sans entamer la ferveur et le bonheur de créer encore et de transformer l’Atalaya en gîtes, pour partager la passion qui nous unit à la montagne et faire des provisions d’art de vivre.

Nous avons fait nôtre cette passion et le bonheur de faire vivre l’Atalaya nous a été transmis par Ghilaine. Avec nos trois enfants, nous oeuvrons pour que le charme et le cachet de ce lieu unique traverse les époques. Nous souhaitons vous en faire partager les couleurs, les senteurs, l’énergie et le calme.

Vos hôtes depuis 2021, Elisabeth et Emmanuel.